Quand on aime on ne compte pas

Aujourd’hui la balade a été sportive d’une part, sans toutefois oublier les beautés alentours. Pour une fois il sera accompagné de quelques chiffres pour la différencier d’une sortie ordinaire. Le premier chiffre qui ne m’a pas laissé indifférent, est sans contexte la température du jour, qui à 14h30 était de 24,5° à une altitude de 1’600 mètres, des conditions quasi estivales; seul la couleur des arbres nous rappellent que l’on est bien le 15 octobre. Les autres chiffres ont laissés quelques légères courbatures dans les articulations, 14.30 km pour une durée de 3h12 avec quand même un dénivelé positif de 795 mètres et un dénivelé négatif de 792 mètres.

Bisse du Tsittoret
Bisse du Tsittoret

La balade a comme point de départ Vermala au pied de sa tour, puis petite descente en traversant les pistes de ski. A ce stade les montées et les descentes s’enchaînent, direction la cave de Colombire en passant par les Marolires et Courtavay; arrivé à Colombire on pourrait continuer vers la cave du Scex, mais je décide de me diriger vers la cabane de la Tièche pour rejoindre les cascades de la Tièche.

Pour le retour, je longe le lit de la rivière pour rejoindre le bisse du Tsittoret en passant par l’alpage du Scex, de là direction cave de Colombire, puis Vermala. La boucle est bouclée.

Mais les chiffres du jour et le parcours vallonné ne sont rien au regard des beautés qui nous entourent, et il n’est pas facile de se laisser envoûter par ses nombreux paysages différents.

Avant tout on se retrouve de toute part entourés par des montagnes majestueuses et ses vallées latérales; ces montagnes, dont les sommets enneigés et les quelques coups de pinceaux que l’automne a commencé à donner,  offrent un spectacle époustouflant et nous laissent tout simplement bouche bée.

Vue sur les alpes
Vue sur les alpes
Bisse du Tsittoret
Bisse du Tsittoret

Et que dire des différents points d’eau sous toutes ses formes; les quelques cascades que nous rencontrons tout au long du parcours qui donnent à cette balade une toute autre dimension. D’un côté on a la force de l’eau et de l’autre à quelques encablures le bisse du Tsittoret qui accompagne paisiblement nos pas.

Cascade de la Tièche
Cascade de la Tièche
La Tièche
La Tièche

Le lit de la rivière quant à lui, nous emmène  dans un autre monde, ici on semble être sur une toute autre planète, quand bien même quelques kilomètres plus tôt nous étions entourés de forêts à peine jaunis par l’automne et des prairies encore verdoyantes; le dépaysement y est total.

La Tièche
La Tièche
La Tièche
La Tièche
Alpage du Scex
Alpage du Scex

 

Montorge la colline aux mille facettes

Aujourd’hui la balade du jour nous emmène à Montorge, la colline aux mille facettes; si vous partez de Sion, la balade se fait en prenant direction Gravelone, le temps de réchauffer les mollets nous voilà sur un balcon où Sion et ses châteaux nous invitent à s’arrêter un instant. On ne se lasse jamais d’admirer les châteaux avec en arrière blanc les montagnes toujours autant majestueuses.

Montorge le balcon de Sion
Montorge le balcon de Sion

A peine plus haut que Gravelone les vignes en terrasse habillent le coteau. La vigne qui vient tout juste de donner ses plus beaux fruits et avant d’hiberner met ses plus robes teintés de rouge pourpre.

Montorge et ses vignes en terrasse

Encore quelques petits efforts et nous y voilà, au pied de la colline de Montorge, on prendra direction la maison de la nature où l’on peut découvrir une merveille : le lac de Montorge qui offre un spectacle unique à chaque fois qu’on a la chance de pouvoir l’admirer. Le spectacle y est d’autant plus magnifique avec une légère brise balayant le lac.

Lac de Montorge
Lac de Montorge

Entre temps si l’on s’arrête un instant, on peut voir les oiseaux qui se donnent à cœur joie sur ce lac qui semble être fait pour eux. Comment ne pas rester émerveillé par ces oiseaux qui semble glisser sur l’eau et par ceux venant depuis les cieux pour plonger au milieu des roseaux tel un ballet.

Lac de Montorge
Lac de Montorge

Arrivé au bout du lac on y peut y faire tout simplement le tour, mais nous partons à la conquête des sommets et là c’est une autre facette de la colline de Montorge qui s’offre à nous. Quelle surprise de découvrir une petite forêt qui va nous mener au sommet de la colline jusqu’au château de Montorge.

Colline de Montorge
Colline de Montorge

Au fil de la montée on peut y découvrir des paysages  aux travers des arbres et là le spectacle est varié, avec en cette période la chance d’avoir un dégradé de couleurs automnales.

Colline de Montorge
Colline de Montorge
Colline de Montorge
Colline de Montorge

Nous voilà au sommet et là on aimerait arrêter le temps, la descente est rapide car il nous reste encore à terminer notre tour du lac qui va compléter cette escapade sur la colline de Montorge et ses mille facettes.

Lac de Montorge
Lac de Montorge

Un dernier petit effort et un une petite vingtaine de minutes nous sommes déjà à Sion avec l’impression d’avoir été dans un autre monde.

Les plus beaux fruits

Quand la nature prépare ses plus belles robes

Au détour du bisse de clavau la nature commence à préparer ses plus belles robes. L’automne vient à peine de commencer est c’est un plaisir pour les yeux. On aurait qu’une envie, c’est d’arrêter le temps et rester des heures à contempler ces beautés alentours; nous sommes en présence du début d’une explosion de couleurs différentes.

La nature a su nous donner ses plus beaux fruits, en les préparant depuis le début du printemps déjà, malgré qu’elle a donné le vertige lors des gelées de ce printemps.

L'or du Valais
L’or du Valais

Pour ma part, c’est un réel privilège de pouvoir apprécier ces choses si simples qui arrivent encore à donner de l’émotion, car c’est bien ça que l’on ressent.  Le petit diaporama ci-dessous n’est qu’un petit aperçu des robes que la nature est en train de préparer et les images ne sont que le reflet des émotions qu’ils ont su m’apporter.

2017-10-01 17.13.48 000-20171001_171348
« 1 de 14 »

Bisse du Tsittoret

Le bisse du Tsittoret a été mon coup de coeur du printemps et de l’été 2017, ses 8 kilomètres offrent plusieurs visages. Le bisse mélange les cadres, on y voit différents alpages avec leur flore caractéristique, les coins pittoresques à travers des cascades offrant un spectacle unique de la nature, les forêts qui offrent un peu de fraicheur pendant les escapades estivales.

Bisse du Tsittoret
Bisse du Tsittoret

Plusieurs points de départ sont possibles pour aborder le bisse du Tsittoret; depuis Aminona et la montée vers la cabane du Scex,  depuis l’alpage de Colombire (le meilleur compromis),  et depuis Vermala.  Pour ma part le parcours le plus intéressant et pittoresque est de partir depuis Vermala et sa fameuse tour, le parcours y est plus physique et vallonné. Une première descente nous amène en une dizaine de minutes sur les pistes de ski puis la forêt et la nature prenne le relais, pour offrir un spectacle hors du commun. Cette partie de parcours est assez physique, mais le spectacle offert, à chaque arrêt pour nous permettre de reprendre son souffle, en vaut  vraiment le détour.

Bisse du Tsittoret
Bisse du Tsittoret

Après une petite heure nous arrivons à l’alpage de Colombire, une halte est possible au relais de l’alpage qui offre également la possibilité de se restaurer ou se désaltérer, s’étendre sur une chaise longue et d’admirer le panorama à couper le souffle, les alpes sont toujours un sacré spectacle. L’alpage de Colombire peut quand à lui être également le point de départ pour découvrir le bisse du Tsittoret; il est un des points de départ préféré de la plupart des marcheurs du dimanche. A certaines périodes il est même difficile d’y trouver une place pour garer son véhicule.

Alpage de Colombir
Alpage de Colombire
Bisse du Tsittoret - Vue des alpes
Bisse du Tsittoret – Vue des alpes

La balade au départ de l’alpage de Colombire continue avec plusieurs possibilités, on peut longer le bisse du Tsittoret pour arriver après une petite demi-heure à la cave du Scex, où une halte est également possible à la buvette,

Cave du Scex
Cave du Scex

avec en prime une vue sur une superbe cascade;

Cascade - Cave du Scex
Cascade – Cave du Scex

l’autre possibilité étant de bifurquer directement vers la cabane de la Tièche que l’on rejoint en une trentaine de minutes via une  avec une montée qui réchauffe quelque peu les mollets. Arrivé au sommet le spectacle est unique. Si l’on veut on peut également rejoindre la cabane de la Tièche via la buvette du Scex.

Cabane de la Tièche
Cabane de la Tièche

La cabane de la Tièche quant à elle est ouverte toute l’année, elle offre une multitude de possibilités à découvrir sur http://www.cabanetieche.ch/

Cabane de la Tièche
Cabane de la Tièche

En partant de la cabane de la Tièche on peut rejoindre la Tièche en une trentaine de minutes et là on ne peut s’empêcher de se tremper les pieds lors des chaudes journées estivales.

La Tièche
La Tièche

De là on peut redescendre pour rejoindre le bisse du Tsittoret pour arriver à la cabane du Scex et revenir à l’alpage de Colombire puis direction le point de départ Vermala.  Il existe la possibilité de prendre une navette gratuite pendant l’été pour plus de détail voir l’horaire sur http://www.cie-smc.ch/ :

Navette
Bisse du Tsittoret – Navette

 

Je vous laisse apprécier la galerie issus des différentes escapades.

« 1 de 8 »

 

Vous trouverez ci-dessous trois autres alternatives que l’on retrouve sur le site dédié au site du bisse du Tsittoret   https://www.bisse-du-tsittoret.ch/d%C3%A9couvrir-le-bisse/itin%C3%A9raires/

Parcours A

Ce parcours est le plus long et le plus difficile mais aussi le plus intéressant. En effet, en empruntant ce parcours vous aurez la possibilité de suivre le bisse en entier. Comptez facilement 4 à 5 heures de marche et de déplacements.

(1) Prenez le bus depuis Montana jusqu’à Aminona, le trajet dure une quinzaine de minutes maximum. Vous trouverez plus d’informations en cliquant sur ce lien: Accès au bisse du Tsittoret

(2) Une fois descendus du bus, suivez les panneaux jaunes de randonnées marquant « la Cave du Scex ». Attention cette ascension est difficile, la pente est raide et il faut compter une petite heure pour rejoindre la Cave du Scex

(3) Profitez selon l’envie et la soif de prendre un verre à la Cave du Scex.

(4) Suivez les panneaux de randonnée du bisse jusqu’aux chutes de la Tièche.

(5) Arrêtez-vous à la Cabane de la Tièche pour vous restaurer.

(6) Poursuivez votre chemin jusqu’au Hameau de Colombire et admirez le panorama tout en prenant un rafraîchissement.

(7) Suivez les panneaux de randonnée du bisse jusqu’à Vermala puis rejoignez la gare de Montana en suivant les indications.

Parcours B

Ce parcours permet de se promener sur toute la longueur du bisse et plus facile que le parcours A car il évite l’ascension difficile depuis Aminona jusqu’à la cave du Scex. Par contre, il n’est pas envisageable toute la saison. Informez-vous préalablement à l’office de tourisme de Crans-Montana pour savoir si les bus desservent « Plumachit » (l’arrêt le plus proche du Hameau de Colombire.) Comptez entre 2 à 3 heures de marche et de déplacements.

(1) Prenez le bus jusqu’à Plumachit puis suivez les indications indiquant « Hameau de Colombire ». Il faut compter 5 à 10 minutes pour rejoindre le Hameau.

(2) Admirez le panorama depuis le Hameau de Colombire

(3) Suivez le bisse et arrêtez vous à la Cave du Scex

(4) Faites la boucle dans la vallée de la Tièche et arrêtez vous pour admirer les chutes de la Tièche.

(5) Restaurez-vous à la Cabane de la Tièche.

(6) Rejoignez le Hameau de Colombire et reprenez le bus à Plumachit.

Parcours C

Ce parcours est le plus court et le plus facile. Il n’emprunte pas par contre la partie supérieure de la promenade qui vaut vraiment le déplacement. Comptez environs 2 heures de marche et de déplacements.

(1) Prenez le bus jusqu’à Plumachit puis suivez les indications indiquant « Hameau de Colombire ». Il faut compter 5 à 10 minutes pour rejoindre le Hameau.

(2) Admirez le panorama depuis le Hameau de Colombire

(3) Suivez le bisse et arrêtez vous à la Cave du Scex

(4) Faites la boucle dans la vallée de la Tièche et arrêtez vous pour admirer les chutes de la Tièche.

(5) Restaurez-vous à la Cabane de la Tièche.

(6) Rejoignez le Hameau de Colombire et reprenez le bus à Plumachit.

Bisse de Clavau

Le bisse de clavau est à découvrir pour tout ceux qui aiment le cadre bucolique des vignes en terrasse avec une vue hors du commun sur une partie de la vallée du rhône entre Sion et St-Léonard. Il offre également une vue panoramique sur les alpes Valaisannes.

Bisse de clavau
Bisse de clavau

Pour y arriver on a plusieurs possibilités selon la condition physique de chacun et le point de départ de la balade (Sion ou St-Léonard), bien évidemment le bisse de clavau rejoint d’autres bisses.

Si le point de départ est Sion et que la condition physique ne le permet pas, il est possible de rejoindre le bisse en véhicule depuis les hauts de Sion, via les premiers lacets de la route de Champlan, le nombre de place pour les véhicules y est toutefois limité. Pour ceux dont la condition physique n’est pas un soucis, on rejoindra le bisse via Platta en passant devant la caserne des pompiers puis en bifurquant direction la rue de la Cotzette jusqu’au restaurant il pulcinella, de là suivre les indications des chemins pédestres. Arrivé sur les lacets de Champlan on pourra rejoindre St-Léonard via une balade d’environ une heure trente.

Il est également possible de rejoindre le bisse en son milieux via la route de Molignon, quelques places pour les véhicules sont disponibles.  De là on pourra rejoindre Sion ou St-Léonard.

Si le point de départ est St-Léonard et pour les plus audacieux, on rejoindra le bisse via le lieu-dit la Maya, en passant par l’auberge du Pont puis en longeant la Lienne pour passer devant le Castel d’Uvrier la montée mettra à rude épreuve les articulations, mais une fois en haut on ne pourra qu’apprécier la balade jusqu’à Sion.

Castel d'Uvrier
Castel d’Uvrier

Une autre possibilité, qui nous emmène dans un coin moins connu du bisse de clavau, est de partir depuis St-Léonard en longeant la Lienne pour arriver jusqu’au couvert de Beulet suivre ensuite direction le stand de tir, en passant devant la step d’Ayent à une cinquantaine de mètre prendre le chemin sur la gauche, puis monter jusqu’à Tsampon . De là on peut prendre le bisse de clavau jusqu’à Sion.

Chapelle de Beulet St-Léonard
Chapelle de Beulet St-Léonard

Le long du bisse de clavau quelques lieux intéressants sont à découvrir. La guérite brulefer ou le cube qui offrent un cadre unique et agréable pour partager un verre ou mieux manger un plat local.  En contrebas du bisse une petite halte pour découvrir la magnifique chapelle Saint-Anne  vaut vraiment le détour.

Chapelle Saint-Anne Molignon
Chapelle Saint-Anne Molignon
Vue depuis la chapelle Saint-Anne Molignon
Vue depuis la chapelle Saint-Anne Molignon

Cette galerie vous permettra de découvrir quelques images effectués lors des nombreuses balades sur ce bisse.